Evaluer les classes inversées

La période estivale est à la fois la période des bilans, mais aussi et surtout le moment où naissent de nouveaux projets toujours plus inspirants à la lumière des études et évaluations de plus en plus nombreuses autour des classes inversées. Focus sur un sondage proposé par Caroline Mathias, professeur de mathématiques en collège récemment initiée à la classe inversée.  

Capture 2 Capture 3

“Les vidéos”, “les questionnaires”, “le cours”, “le travail en îlot”, le site internet “Au fil des maths”, “la classe inversée en général” : telles sont les catégories évaluées par les élèves de Caroline Mathias à la fin de l’année scolaire 2016-2017 après seulement quatre mois d’expérimentation de la classe inversée. L’intérêt d’une telle démarche repose notamment sur la publication des questions et des réponses sur le site du professeur, permettant ainsi de mettre directement en relation les résultats avec la pratique quotidienne de l’enseignante.  

Au final, 74% des élèves souhaiteraient continuer à travailler en classe inversée l’année prochaine et fournissent des pistes intéressantes d’approfondissement et de réflexion pour les professeurs. Par exemple, comment limiter la fracture numérique dans les activités effectuées en dehors de la classe ? Ou encore, comment apprendre aux élèves à travailler en équipes ?


 

De son côté, Inversons la classe ! propose aux enseignants de répondre à une étude permettant de dresser le panorama francophone de la classe inversée 2017. N’hésitez pas à le renseigner, il est anonyme ! Ce questionnaire rapide et anonyme est en effet très important car il permet à l’association de faire régulièrement le bilan de la diffusion des pratiques de “classe inversée” dans le monde francophone et ainsi de mieux orienter ses actions.

Evaluer les classes inversées

One thought on “Evaluer les classes inversées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *