classe inversée – instruction par les pairs

Classe inversée – l’instruction par les pairs

L’instruction par les pairs (peer instruction en anglais) est une méthode d’instruction active visant à l’apprentissage profond des concepts par la discussion avec d’autres élèves (voir Figure 1). L’idée sous-jacente est qu’en les amenant ainsi à expliciter leur processus mentaux, en défendant ou en expliquant leur point de vue, ils sont d’une part plus confrontés à leurs idées fausse, et d’autre part renforcent leur apprentissage.
Cette méthode d’instruction a été formalisée et nommée par Eric Mazur à Harvard, qui fait des recherches sur ce modèle depuis le milieu des années 1990. Nombre de publications ont montré le bénéfice de ce modèle par rapport à un enseignement traditionnel dans le supérieur (cf infra pour le secondaire).

instruction par les pairs : le concept de B. Mazur

Fig1: L’instruction par les pairs: mode d’emploi
1. L’instructeur fait une courte leçon de 5-10 minutes.
2. Les eleves votent ensuite sur une question a choix multiple, de préférence de haut niveau cognitif.
Ils peuvent voter par différents moyen: a main levee, a l’aide de cartes de couleur ou en utilisant des boitiers de réponse électroniques.
3. Selon le taux de bonnes réponses, l’instructeur:
-reexplique le concept et faire revoter les eleves (<30% de bonnes réponses)
-invite les eleves a discuter entre eux pour échanger leur point de vue (2 a 4 minutes) (30-70% de bonnes réponses), l’idee étant que la discussion est productive si les avis different. Lors de la discussion, l’instructeur navigue parmi les eleves pour, notamment, relever les idées fausses qui circulent. Apres 2 a 4 minutes, les eleves revotent.
-donne l’explication (>70% de bonnes réponses) en s’appuyant si nécessaire sur les informations collectées lors de la discussion entre pairs.
NB: si lorsque les eleves revotent, le taux de bonnes réponses n’est toujours pas bon, Plusieurs stratégies peuvent être mises en oeuvre: demander a des eleves représentatifs d’expliquer leur choix, et clore le débat en expliquant quelle est la bonne réponse. Il peut aussi être utile d’utiliser une question différente sur le meme concept pour éviter les bonnes réponses par élimination.

 

Dans le secondaireplusieurs enseignants utilisent l’instruction par les pairs, mais il n’existe a notre connaissance pas de reference scientifique sur le sujet.
Troy Faulkner dans un lycée du Minnesota a associe la classe inversée avec l’instruction par les pairs avec succès en mathématiques (Figure 2 et entretien).

instruction par les pairs et classe inversée : des résultats
Figure 2: La classe inversée associée a l’instruction par les pairs améliore l’apprentissage des élèves au lycée Byron
Pourcentage d’élèves recevant des scores supérieurs a 80% aux tests durant l’année, selon trois méthodes d’instruction différentes: en bleu un enseignement traditionnel, en rouge une classe inversée classique, et en vert une classe inversée associée a l’instruction par les pairs. Les trois méthodes d’instruction ont été données au cours d’années différentes.
source: lycée Byron, capture d’écran du 17/10/2013

 

En conclusion, si l’usage de l’instruction par les pairs telle qu’elle est décrite par Eric Mazur, n’a pas été étudiée a une échelle globale dans le secondaire, il semble cependant que ce soit une méthode de travail en groupe tout a fait utilisable avec la classe inversée.

 

Références:
voir aussi un article en ligne sur le sujet de l’Université du Nouveau Brunswick

Crouch, C. H. & Mazur, E. (2001). Peer Instruction: Ten years of experience and results. American Association of Physics Teachers, 69(9).

Lasry, N., Mazur, E. & Watkins, J. (2008). Peer instruction: From Harvard to the two-year college. American Association of Physics Teachers, 76(11).