La carte heuristique : un outil pour la classe inversée

Pourquoi la carte heuristique trouve-t-elle sa place dans une démarche de classe inversée?

Lorsque l’enseignant décide d’inverser sa classe et par là même de changer de posture, cela s’accompagne obligatoirement par une mise en activité des élèves. Dans les îlots, les élèves collaborent, s’interrogent, cherchent et trouvent.
Afin de faciliter les échanges et les négociations, les groupes peuvent présenter leurs travaux sous forme de cartes heuristiques.
La carte synthétise et facilite le travail collaboratif car chacun peut facilement y ajouter son idée et sait qu’elle est jusqu’au bout modulable.

Capture 1

De plus, le temps de projection de la carte face à la classe est très intéressant car cet exercice oblige le ou les rapporteurs à expliciter plus la démarche qu’à lire son contenu. Son groupe est évidemment présent et peut intervenir à tout moment pendant que les autres posent des questions, corrigent et proposent.

Capture 2

Place de la carte dans une heure en classe inversée

Capture 3

Quels outils ?

Capture 4

Une vidéo réalisée en classe

Capture 5

Marie SOULIE (2)

La carte heuristique : un outil pour la classe inversée
Tagged on:

6 thoughts on “La carte heuristique : un outil pour la classe inversée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *